La hache de guerre anonyme du MS.KK5126

On trouve plusieurs copies du manuscrit de Paulus Kal. Parmi celles-ci, le ms KK5126 est la plus grosse. En plus du contenu attribué à Kal, on trouve aussi des textes attribués à d’autres figures de la tradition de Liechtenauer, comme Peter von Danzig ou Martin Huntfeldz. Et à la fin du manuscrit, il y a une section sur la hache, d’un auteur inconnu.

Malgré sa petite taille, il y a plusieurs choses à observer sur ce texte. Dans la langue originale, l’arme est appelée “streyt agkst“, c’est à dire hache de guerre/de bataille. Les combattants sont sûrement en armure, car une des pièces mentionne les ouvertures de dessous l’aisselle, ou du gantelet, qui font parties des ouvertures décrites spécifiquement dans le combat en armure. Cependant les frappes restent assez libres, car les cibles proposées sont la tête, les épaules ou les bras. Le combat à la hache est mis en parallèle avec deux autres armes : le bâton, qui en constitue la base de pratique, et l’épée longue. La dernière pièce mentionne le “coup de Hildebrand”, qui sera décrit chez Pauernfeindt, même si rien n’indique qu’il s’agisse réellement de la même technique. Le texte et sa transcription sont disponible dans la section travaux.

Item. Place-toi ainsi pour combattre avec la hache de pas. Apprends à lier en haut et en bas, comme avec le bâton.

Item. Place-toi ainsi dans la première pièce. S’il tient le marteau vers le haut, alors tiens le tien vers le bas, au niveau de ta jambe gauche, perpendiculairement à ton corps. S’il frappe depuis le Jour, alors pare en haut avec la partie de la hache qui est en bas, ou bien laisse passer le coup et attrape l’arrière de son genou droit avec la hache, puis tire-le vers le bas.

Item. S’il veut faire la pièce ci-dessus, qu’il place son crochet sur toi, et qu’il veut t’attraper, alors frappe sa hache avec la tienne par l’intérieur, et reviens te placer à l’intérieur sur sa jambe, et tire ensuite brusquement, comme cela se trouve décrit plus haut.

Item. S’il a contré la pièce décrite plus haut, alors place-lui [la pointe] avec la hache et tourne vers le haut. Effectue l’arraché supérieur au niveau du cou, place ta jambe gauche derrière sa jambe droite, ou ta jambe droite derrière sa jambe gauche, et renverse-le. La pièce se fait des deux côtés.

Item. S’il lie avec toi de façon à ce que les deux marteaux se trouvent en haut, mais qu’il frappe comme un paysan, alors ressens et fais comme si tu voulais parer. Laisse passer son coup, ainsi tu peux l’attraper par le cou, ou le frapper librement vers la tête, l’épaule, ou le bras.

Item. Si vous frappez tous les deux en même temps, et qu’il veut te faire lâcher la main avant, alors fais-le, et lorsqu’il t’attrape avec sa hache, attrape sa main avant. S’il te place [la pointe] à l’intérieur, alors pendant qu’il te la place ainsi, place-lui également [la tienne] et allonge ta hache. Recule ainsi ta jambe gauche et place ta hache sur ton côté droit. Tu as ainsi plus de portée que lui.

Item. Place ta hache perpendiculairement à ton corps, de façon à ce que le marteau soit vers le bas, et fais comme si tu voulais parer avec la pointe du haut, mais cherche à arracher en bas. Mais s’il frappe de loin, alors cherche l’ouverture de la main ou celle sous l’aisselle, et place-lui [la pointe].

Item. Place-toi comme dans la pièce décrite ci-dessus, et pare avec la pointe du haut. Il t’aide ainsi à amener tous ses coups sur le côté. Cette pièce fonctionne comme le coup de Hildebrand à l’épée longue, et cela se fait aussi bien avec la hache, qu’avec les autres armes.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s